Faire un don
Adhérer
  • Flash
    info 1

    Vous êtes sur le site global officiel du Groupe Explorateur International, Kinshasa RD Congo
  • Flash
    info 2

    Connaissez vos droits et défendez les !

DGI : avec une réalisation de 130% générées, le DG Barnabé Mwakadi déclaré « meilleur » mobilisateur des recettes en 20


Qui a dit que la République démocratique du Congo à travers ses régies financières ne pouvait réussir la forte mobilisation des recettes et assure leur bonne canalisation vers le trésor public ? La réponse est donnée par les prouesses démontrées par la Direction général des impôts (DGI) sous l’impulsion du DG Barnabé Mwakadi. Répondant au vœu ardent du Chef de L’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a appelé à la mobilisation des recettes en vue de renflouer les caisses du trésor public et donner au gouvernement Sama Lukonde les moyens de sa politique, la Direction générale des impôts (DGI) vient de prouver que rien impossible quant à ce. 
En effet, les régies financière de la RDC, sur pied d’une bonne politique financière et encadrement des recettes, sont à même de réaliser au-delà des assignations leur dévolues par le pouvoir public. Ce, en vue de l’accompagnement du Chef de l’Etat dans sa vision portant sur le développement intégral et harmonieux du pays. Ambition qui appelle une forte mobilisation des recettes suivie de leur bonne canalisation vers le trésor public. Voici qu’en dix mois seulement de gestion (depuis sa prise des fonctions à la tête de la DGI, le Directeur général Barnabé Mwakadi de la DGI, vient, sous son leadership éclairé et visionnaire de prouver que l’impossible n’est pas acceptable lorsqu’on a la bonne volonté, le détermination, des aptitudes managériales éprouvées doublées d’un sens élevé de responsabilité et d’une bonne dose de patriotisme que l’on peut arriver à faire impossible pour son pays. Sous son leadership, la Directeur générale des impôts (DGI) a atteint un taux des réalisations de l’ordre de 130%. Dépassant ainsi très largement a largement dépassé les prévisions de quatre mille neuf cent milliards huit cent quatre-vingt-treize millions de francs-congolais prévues dans la loi de finances 2021. Une prouesse avérée qui constitue un succès imminent jamais réalisé dans l’histoire de cette régie financière. Ce, grâce au dynamisme et la bravoure de son directeur général Barnabé Mwakadi qui a été pour ce faire, plébiscité « meilleur » mobilisation de ces 130% des assignations en 18 mois seulement, soulignons-le, résulte évidemment de la force de mobilisation et conscientisation des troupes de la DGI. Un record tant salué par tous car, jamais réalisé dans l’histoire de cette régi financière. Donc, une performance inédite qui est à ce jour vivement saluée le gouvernement de la République qui lui a valu le prix de « meilleur mobilisateur » des recettes de l’année 2021. Ce prix lui a été décerné par le ministre en charge des finances, Nicolas Kazadi qui, à cette occasion, s’est félicité pour les réalisations opérées par la DGI. Il a exhorté tous les responsables des régies financières d’aller au-delà de cette performance en 2022 en vue d’une mobilisation plus importante des recettes publiques. Se confiant à la presse, il a commencé par livrer le secret du succès récolté par sa régie. Il a clairement signifié que lors de sa prise des fonctions à la tête de la DGI en juin 2020, il est resté jusqu’ici très attaché à la prière et aux instructions lui édictées par sa hiérarchie qu’il s’efforce à traduire en actes concrets. Il a de ce fait compris qu’il avait un défi à relever vu l’image que présentait la DGI avant sa prise des affaires. « La performance atteinte à ce jour, a été faite dans le cadre de l’accompagnement de la vision du président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi relativement à son ambition qui consiste à la reconstruction exige des moyens importants. 
Car, sans les recettes fiscales, le gouvernement central ne sera pas en mesure de matérialiser son programme défini par les 15 piliers ». se disant très satisfait pour avoir atteint voire dépasser les réalisations dévolues à son entreprise, le DG Barnabé Mwakadi a tout de même reconnu en félicitant le travail abattu par l’ensemble de son personnel. S’agissant du prix lui décerné, la DGI a reconnu que bien qu’émanant du gouvernement central, le succès a été atteint aussi grâce à sa collaboration avec Nicolas Kazadi. Car, à son arrivée à la tête de cette règle financière, il y avait un retard de paiement des salaires de trois mois et comme son souci était celui de mettre l’homme au centre de l’action, Nicolas Kazadi a apporté sa contribution aussi marquante dans ce combat afin que tous les arrières soient apurés. 
En tant que fils maison, Barnabé Mwakadi, une fois nommé Directeur général de la DGI, a pu découvrir rapidement là où il fallait débloquer les choses.  Et pour y arriver, il a fallu un sacrifice et mettre l’intérêt général au-dessus de tout. Malgré les performances réalisées en un temps record, Barnabé Mwakadi a toutefois exprimer son regret pour n’avoir pas réussi à renverser la tendance de 20% pour ceux qui payent l’impôt contre 80% contrairement à ceux qui ne le paient pas ceux qui ne le payent pas encore jusqu’à ce jour. 
Etant donné que ceux qui sont en règle de paiement d’impôts  ne sont que minimes. 
Cela, suite au manque de la culture fiscale dans le chef des congolais. Le  DG Barnabé Mwakadi a toutefois déploré le fait que les Congolais sont les premiers à déplorer l’inefficacité du gouvernement alors qu’eux-mêmes entretiennent de manière tacite en ne remplissant pas leur devoir fiscal. Et pourtant sans culture fiscale, le gouvernement ne saura aucunement répondre aux préoccupations de sa population.

Page précédente!

    Ecrire un commentaire


    VXBF


    Commentaires

DGI : avec une réalisation de 130% générées, le DG Barnabé Mwakadi déclaré « meilleur » mobilisateur des recettes en 20 DGI : avec une réalisation de 130% générées, le DG Barnabé Mwakadi déclaré « meilleur » mobilisateur des recettes en 20

Aimer & Partager