Faire un don
Adhérer
  • Flash
    info 1

    Vous êtes sur le site global officiel du Groupe Explorateur International, Kinshasa RD Congo
  • Flash
    info 2

    Connaissez vos droits et défendez les !

Pour garder le même elan dans ses prestations Maurice Tshikuya encouragé par l’ambassadeur Japonais en RDC !


En effet, c’est l’ambassadeur de la République du Japon en fin mission, Mr Karube Hiroshi qui a fait indiquer au cours de son au revoir, disons à la fin de son mandat qui a loué l’excellence de la gestion du DG de l’INPP, Maurice Tshikuya et de lui conseiller de vive voix de poursuivre la formation de la jeunesse congolaise. 
En effet, INPP qu’on se le dise occupe une place de choix dans la formation de la jeunesse congolaise, futur gestionnaire de la République Démocratique du Congo. Cette jeunesse reste le socle du développement de ce pays de Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo. 
Le diplomate japonais espère bien que l’INPP développera pour toujours une relation de coopération avec le japon à travers la JICA. 
C’est dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle des jeunes congolais piliers très importants du développement de la RD Congo. Apres quatre années passées en RDC, mon mandat se termine et c’est avec tristesse que je quitte ce pays. 
A indiqué l’ambassadeur. Je dois rappeler en outre que quelques actions réalisées sous mon mandat garce à la Coopération japonaise dans la construction et l’équipement des infrastructures de l’institut nationale de préparation professionnelle dans l’arrière-pays mais me marque personnellement. Sur ce dernier volet, l’Admirateur Directeur General de l’INPP, Maurice Tshikuya Kayembe a énuméré quelques actions positives à l’active du diplomate japonais, on doit citer à titre illustratif, les inaugurations du complexe ultramoderne de l’INPP Lubumbashi, chef-lieu de la province du haut-Katanga, de l’INPP Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï-Oriental, en passant par construction d’une école primaire dans cette province, à l’aide d’un fonds japonais. Grace à l’ambassadeur Karube, l’INPP a renforcé les  capacités des formateurs et a obtenu le nouveau projet de construction de l’INPP/Bunia dans la province de l’Ituri ainsi que l’équipement des centres de Bukavu et de Goma. 
Le japon reste un partenaire privilégié pour l’INPP pour ne citer que cela. Affirme le DG Maurice Tshikuya Kayembe. 
Il a par ailleurs évoqué dans le cadre de contribution de l’institut à la pacification du pays à travers la réinsertion des jeunes combattants qui ont abandonné les armes après avoir appris les métiers spécialisés. Toujours sur le même registre, il a fait allusion aux « kuluna » qui sont devenus pour l’heure, des mécaniciens, des maçon, des électriciens, des plombiers… cela grâce à la formation professionnelle et la prise en charge de l’INPP, tout cela grâce à l’apport combien notable de la JICA disons, l’Agence Japonaise  de coopération Internationale. On doit le dire que le DG Maurice Tshikuya a été accompagné par son adjointe Claudine Ndusi.

Page précédente!